Restauration d’une pêcherie

Qu’est qu’une pêcherie ? 

Les pêcheries Talmondaise avaient, à l’origine, étaient construites au XII eme siècle par les moines Bénédictins de Saint-Jean d’Orbestier. Elles se présentent sous forme de fer à cheval et servaient à piéger le poisson pour nourrir les populations. Les techniques de pêche associé et les murs des pêcheries furent progressivement abandonnées dans les années 1900 suite aux grandes guerres et au manque d’entretien.

 

 

Comment fonctionne une pêcherie ?

Les murs des pêcheries, était rendue étanche par la présence d’hermelle et d’autre organisme. Ils étaient suffisamment haut pour laisser la mer et les poissons rentrés à marée haute. A marée descendante, l’eau s’évacuait par une embouchure située au point le plus bas appelé le vidage. Ce vidage était historiquement équipé d’une grille en bois de châtaignier pour retenir les plus gros poissons et laisser filer les plus petits.

 

Pourquoi restaurer cette pêcherie ?

  • Pour préserver et transmettre notre patrimoine !

En restaurant cette pêcherie avec les moyens et les savoirs faire d’antan nous voulons faire revivre des traditions perdues. Une fois restauré, elle servira de support pédagogique pour transmettre notre histoire et les savoirs faire de nos anciens afin de préserver notre patrimoine. 

  • Pour sauvegarder notre trésor archéologique !

Du Jurassique à Talmont, il n’y a qu’un pas… de dino !

Vous pouvez, dans cette anse admirer les vestiges de ces créatures préhistoriques. Un lieu exceptionnel où l’on peut observer ces traces. On en dénombre une centaine dans la pêcherie. Malheureusement, ces empreintes sont fragiles, soumises à l’érosion naturelle des vagues et des marée. Sans oublier l’impacte de l’homme lors des périodes de forte influence. 

Restaurer ce patrimoine permettra de les conserver et de les protéger des vagues et d’une affluence non-encadrée.

  • Pour protéger notre environnement !

En réalisant une évaluation environnementale, nous avons déjà recensé plus de 30 espèces d’algues et 64 espèces de faune. Cette biodiversité est répartie sur 7 types d’habitat différents qu’offre la pêcherie.

Cette restauration va créer un effet brise lame pour offrir une zone refuge pour les espèces locales, une nurserie pour les juvéniles à la recherche de tranquillité et un développement de la biodiversité. Nous espérons également pouvoir diminuer l’érosion de la côte en diminuant la force des vagues.

 

Comment restaurer la pêcherie ?

Grâce aux savoirs faire d’antan, mais surtout grâce à la mobilisation des nos bénévoles et de nos partenaires locaux !

Le projet s’articule autour d’un chantier participatif ouverts à tout nos bénévole. Des postes on été définis pour permettre a tout les profiles de s’impliqué dans la restauration. Que ce soit pour déplacer des pierres, veiller a la sécurité de tous ou encore motivé les troupes !

De la motivation il en falloir pour bouger les 450 tonnes de pierre nécéssaire. Il va falloir restaurer les vestiges présent, remettre en état le vidage et la construire un nouveaux mur.

 

 

Participer au projet ?

Rejoignez le Groupe associatif Estuaire et contacter nous par mail ou téléphone pour prévenir que vous venez participer aux événements !

DatesHorairesDatesHorairesDatesHoraires
08 Avril 9h – 12h 06 Mai 8h – 11h 05 Juin 9h – 12h
13 Avril 14h – 17h 08 Mai10h – 13h20 Juin9h – 12h
21 Avril9h – 12h22 Mai 9h30 – 12h30 22 Juin 9h30 – 12h30
23 Avril10h – 13h

Nos partenaires !