L’ostréiculture du Bassin du Payré

L’ostréiculture compte aujourd’hui 19 entreprises employant environ 70 personnes (chefs d’entreprises, conjoints déclarés et salariés – 0 à 8 salariés par entreprise). Il y a très peu d’emplois saisonniers (saison estivale et 15 derniers jours de décembre éventuellement) et quelques emplois ponctuels lors des marées, soit à partir du bassin de Talmont, soit sur place sur les sites de production extérieurs.

Du fait des stratégies développées, il est impossible de connaître le tonnage réellement produit dans le bassin, ni la part effectivement élevée et commercialisée par les entreprises ; en effet, deux orientations se sont progressivement faites pour compenser l’exiguïté de la zone (autour de 8 ha de production sur les presque 28 concessionnés) :
– Action marchande : achat et revente systématique de produits ostréicoles avec stabulation courte ou affinage de moins de trois mois ;
– Production sur d’autres sites (Baie de Bourgneuf, Ile de Ré, Paimpol ou Cancale) cependant complétée par des achats d’huîtres marchandes (Ile de Ré, Baie de Bourgneuf, Bretagne, Normandie et parfois même Étang de Thau).

                    

L’essentiel de la marchandise vendue l’est sous forme de vente de proximité (rayon de 30 km) de diverses façons (vente à l’établissement – d’où magasin de vente pour 5 entreprises – sur des marchés, en 1/2 gros) ; l’expédition de fin d’année se pratique cependant mais sans être conséquente, à quelques exceptions près.

Les ventes s’étalent sur toute l’année avec un maximum en été (juillet – août) et lors des fêtes de fin d’année.

Un siècle d’ostréiculture
Affinage et stockage
L’affinage
Les parcs à huitres
Les marais salés
La route de l’huitre
 

cliquer ici pour en savoir plus