le projet « sentinelles de l’environnement »

Projet mis en place par le GAE (estuaire) autour de l’estuaire, sur les communes de Talmont-Saint-Hilaire et Jard-sur-mer

Préambule

Combien d’entres-nous ont un jour remarqué un oiseau blessé sur le bord de mer, des ordures déposées dans la nature, des plantes envahissantes, des arbres abattus… Etait-ce normal ? Mais que faire ? Qui alerter ?

Demain le bon réflexe : alerter les « sentinelles de l’environnement » pour agir et être informé…

Objet :

Le Groupe Associatif ESTUAIRE, développe depuis plus de vingt ans, un concept dans lequel protection de l’environnement et activités humaines ne sont pas opposables nécessairement, mais au contraire deviennent complémentaires et permettent alors un développement intégré et durable.

Dans ce cadre il lance le concept de « sentinelles de l’environnement » afin de servir de line entre la population et les autorités compétentes pour détecter rapidement et résoudre tous problèmes liés à l’environnement sur le territoire concerné.

Mode de fonctionnement

Le projet repose sur des bénévoles et sur l’infrastructure mise en place par l’association estuaire. Il repose sur 3 niveaux :

1 Les sentinelles de l’environnement : ce sont des bénévoles. On distingue

– des « sentinelles permanentes » qui sont des bénévoles de l’association qui reçoivent une formation (première formation en septembre 2014°,

– des sentinelles ponctuelles, qui sont de citoyens qui repèrent un jour une anomalie ou atteinte au milieu.

2 Le correspondant de l’association estuaire : Le cœur du dispositif est constitué par un cadre de l’association estuaire qui, pour chaque problème signalé, lance une action et en informe les institutions capables de le résoudre. Il reçoit les informations des sentinelles par téléphone au numéro 02 51 20 74 85, par mail (sentinelle@estuire.net) ou directement sur place à Estuaire (rue de Louza, le port, 85440 Talmont-Saint-Hilaire.

3 Le site internet et le forum « sentinelle » : Le nœud du dispositif est le lien établi entre tous les citoyens du territoire grâce aux pages « sentinelles de l’environnement » sur le site internet « estuaire.net » et un forum sur la page face-book correspondante. Sur la première page du site on peut suivre en permanence les informations rapportées par les sentinelles et les actions lancées pour résoudre les problèmes. Sur la page face book, on peut par l’intermédiaire d’un forum réagir en direct aux problèmes posés, les commenter et proposer des solutions.